7. Le Séchage de l'ail 

C’est l’étape clé délicate post récolte à réussir qui détermine la conservation et l’aspect qualitatif de l’ail. Un bon séchage est primordiale afin de bien valorisé sa récolte notamment après autant d’effort.

Le séchage de l’ail :

  • Traditionnel sur des barres sous un hangar au grand air exposées au vent. Ce mode de séchage est encore très utilisé dans le Sud-ouest de la France. Par le passés avant l’arrivée de ventilateur électrique au début des années 1990, c’est la méthode que nous utilisions

  • Séchage de type hollandais : Inspiré du séchage des bulbes de fleur et notamment de tulipe au Pays-Bas. C’est la méthode que l’EARL du Pont Vert utilise aujourd’hui depuis bientôt 30 ans. A la récolte l’ail équeuté par l’arracheuse est  amené par cette dernière  dans des palox en bois avec une grille de ventilations au fonds. Seulement quelques heures après (immédiatement après la fin de la journée d’arrachage), ces palox sont alignés devant des couloirs de ventilations ou de l’air est soufflé et traverse l’ail afin de le séché en abaissant son humidité pendant plusieurs semaine pour arriver à l’ail sec.

Pour plus de renseignement sur le séchage cliquez ici ou contacter-nous

20190703_213218.jpg