3. Le dégoussage ou égrenage.

Au préalable, juste avant de mettre l’ail en terre le dégoussage ou égrenage est une opération obligatoire. Il s’agit se séparer les caïeux d’une tête d’ail du plateau racinaire afin d’individualiser les gousses d’ails (gousse = caïeux).

Cette opération est réalisée manuellement ou mécaniquement. Le calibrage des caïeux se partage en quatre catégories : le gros, le moyen, le petit et le très petit. Pour les ails d'automne en principe les très petit caïeux ne sont pas semés. En revanche, en raison d'une très forte division les très petites gousses de l'ail de printemps se sèment. 

 

L’ail est d’égoussé dans un délai très court avant la plantation (quelques jours à peine).

En effet, une fois l’égrenage effectué le caïeu n’est plus protégé par l’ancienne tête d’ail et parfois il est blessé ou abimé, le rendant cible d’attaque de maladie et notamment le pénicillium. Il est donc impératif de surveiller la météo avant d’entreprendre cette opération.

Des procédés existent pour faciliter l’égrenage, maitriser le taux de caïeux blessés, limiter les attaques de pénicillium avant et après la plantation. Nous n’hésiterons pas à vous les partager.

L'EARL du Pont Vert réalise pour les clients qui le souhaitent la prestations d'égrenage de l'ail. Vous recevrez sur votre ferme uniquement les caïeux. Ces derniers seront prêt à planter.