5. L’ail en végétation

Fumure : 

 

Des amendements seront apportés pour participer à un bon développement végétatif de l’ail. Le plan de fumure respecte les besoins essentiels de l’ail  notamment en NPK et les objectifs de récoltes (calibre de l’ail souhaité suivant la variété, le circuit de distribution et la clientèle).

 

Protection contre les agresseurs : 

 

Des traitements sont à faire afin de protégé l’ail de ses agresseurs : 

  • Des opérations de désherbages sont indispensable afin d'avoir une parcelle propre. Tout d'abord l'herbe empêche le bon développement de la plante. Ensuite, l'arrachage surtout l'arrachage mécanique de l'ail est très difficile ( voire impossible) dans une parcelle enherbée.

       Le désherbages s'effectuent avec les molécules homologuées ( attention aux changements de molécules homologuées entre deux saisons) et / ou mécaniquement avec du matériel type bineuse et herse étrille qui  peuvent donner des résultats intéressant. 

  • Maladie : en ail plusieurs maladies existent. La rouille est une des plus importantes. Des pustules orange se développent sur les tiges et les feuilles de l'ail au printemps. Les conditions chaudes et humides sont des facteurs qui accélèrent son développement. La rouille sur une parcelle peut se propager rapidement. Les conséquences sont très dommageable pour la récolte.

 

La réponse et la stratégie phytosanitaire doit tenir compte du cahier des charges auquel la culture se rattache. En effet la stratégie est différente entre un ail en agriculture biologique, conventionnel, Zéro résidu de Pesticide, HVE ou Global Gap…..

Irrigation 

Comme pour toutes plantes l’eau est vitale pour l’ail. En fonction de la pluviométrie, un apport d’eau par irrigation est important pour l’ail afin d'assurer un bon développement végétatif et un grossissement du bulbe.